Aller au menu Aller au contenu
Le laboratoire
Le laboratoire

> Le laboratoire > Actualités

Séminaires du Prof. Benatchba et du Dr Abouzlam

Publié le 25 mars 2015
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
Le jeudi 02 avril 2015 à 14h00 et 15h15, salle A042
Salle A042 à l'Esisar,
Pour y accéder, vous pouvez consulter le plan d'accès: cliquez ici

Le jeudi 02 avril à 14h00, Mme Karima BENATCHBA,  professeur à l'ESI (Ecole Nationale Supérieure d'Alger), donnera un séminaire intitulé "Aide à la décision pour la résolution de problèmes NP-Difficiles"

Abstract :

Depuis quelques années, le data mining (fouille de données) est devenu un domaine de recherche pluridisciplinaire très actif. Il intéresse plusieurs communautés de chercheurs. Il est à l’intersection de plusieurs disciplines comme les statistiques et l’intelligence artificielle. Le data mining a pour objectif d’extraire de la connaissance, souvent cachée dans de grands volumes de données,  jugée stratégique et utile  à l’aide à la décision. L’optimisation combinatoire permet de fournir un ensemble de méthodes (exactes ou approchées) pour accomplir des tâches du data-mining. Beaucoup de travaux traitants de cet aspect existent dans la littérature. Cependant, peu de travaux s’intéressent à l’utilisation du data mining pour améliorer les performances des méthodes d’optimisation combinatoire.Dans cette présentation, nous allons d’abord commencer par montrer ce que l’optimisation combinatoire et en particulier les métaheuristiques ont apporté au data mining. Puis nous nous intéressons à l’apport du data mining à la résolution de problèmes NP-difficile.

 
Le jeudi 02 avril à 15h15, M. Manhal ABOUZLAM,  post-doctorant récemment arrivé au LCIS, présentera un résumé de ses travaux antérieurs intitulé "Optimisation d’un procédé de traitement des eaux par ozonation catalytique", ainsi qu'une courte introduction à son travail actuel.

Abstract :

Malgré l’efficacité et l’importance des procédés d’oxydation avancée en traitement des eaux, le coût élevé de fonctionnement en raison des besoins énergétiques et chimiques constitue un frein au développement industriel de beaucoup de technologies. L’optimisation du procédé considéré consiste à contrôler l’abattement des polluants tout en minimisant le coût de fonctionnement du procédé. L’identification du procédé a mené à l’estimation d’un modèle linéaire pour construire les lois de commande et d’un modèle non-linéaire, de type modèle de Wiener, pour tester les correcteurs en simulation avant les essais expérimentaux.  Les trois commandes, la commande par modèle interne, la commande optimale et la commande Hinf, ont été testées.  La méthodologie développée pour cette application peut être étendue à d’autres procédés afin de faciliter le développement industriel des procédés d’oxydation avancée. L’optimisation du système de réfrigération, consiste aussi à utiliser les outils de l’automatique moderne. Des travaux théoriques ont été testés en simulation. Des tests expérimentaux pour ces travaux sont envisagés.


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Jennyfer Duberville

mise à jour le 12 mai 2015

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes